Exonération Corona du précompte professionnel

Afin d’encourager la reprise de l’activité et soutenir le maintien de l’emploi, les employeurs qui ont eu recours au chômage temporaire entre le 12/03/2020 et le 31/05/2020 pendant au moins 30 jours consécutifs, peuvent bénéficier, sous certaines conditions, d’une exonération partielle de leur précompte professionnel (Pr P) pour les mois de juin, juillet et août 2020.

Comment cette aide fiscale est-elle calculée ?

  1. Prenez le précompte professionnel (sur les rémunérations ordinaires uniquement) dû sur les salaires de mai 2020 (mois de référence).
  2. Vous faites la même chose avec les mois de juin, juillet et août 2020.
  3.  Vous déduisez le montant du Pr P de mai de celui de juin. Si le Pr P de juin est plus élevé que celui de mai, vous bénéficiez d’une exonération de 50% sur la différence entre les deux montants.
  4. Faites de même pour les mois de juillet et août.

Exemple :

J’ai payé 3000€ de Pr P en mai 2020. En juin 2020 je paye 5000€.

  • 5000-3000=2000/2 = 1000€ d’exonération.

Remarques importantes :

  • Le montant total de l’aide pour ces 3 mois ne peut toutefois pas excéder 20.000.000
  • Rien ne change au niveau de l’impôt du travailleur.

Attention, toutes les entreprises ne peuvent pas bénéficier de cet avantage. Pour savoir si vous rentrez dans les conditions, renseignez-vous auprès de votre comptable ou de votre secrétariat social.

Sources:

15 JUILLET 2020. – Loi portant diverses mesures fiscales urgentes en raison de la pandémie du COVID-19 (CORONA III) (1)

22 AOUT 2020. – Arrêté royal portant exécution de l’article 2, alinéa 8 de la loi du 15 juillet 2020 portant diverses mesures fiscales urgentes en raison de la pandémie du COVID 19 (CORONA III), en matière de dispense de versement de précompte professionnel

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *